Renoit Ecol, nouveau responsable de la DDA/MENFP


M. Renoit Ecol
Officiellement, le mardi 10 mai 2016, M. Renoit Ecol a pris les rênes de la Direction départementale de l’Artibonite du Ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle (Dda-Menfp).  Pendant un an, ce poste a été occupé par l’ingénieur Daniel Jean-Charles.


Le nouveau titulaire de la Dda-Menfp est un habitué du système. Il était inspecteur du secondaire et technicien au service d’appui pédagogique. Durant sept ans, il a également enseigné les mathématiques au Lycée Louis Diaquoi des Gonaïves. En tant que tel, M. Ecol  dit connaitre les faiblesses de l’institution. Il s’est engagé à relever le niveau de l’éducation dans la région en appliquant les principaux axes du ministère de tutelle.

M. Ecol a également promis de mettre en place des infrastructures physiques et de renforcer le programme de scolarisation universelle, gratuite et obligatoire (Psugo). Ces mesures, a argumenté le directeur, visent à favoriser l’accès à l’éducation à beaucoup plus d’enfants.

Reconnaissant l’immensité de sa tâche, Renoit Ecol invite le personnel éducatif de la région à l’accompagner pour des résultats palpables et efficaces. « L’éducation n’est pas l’affaire d’un secteur ; encore moins d’une seule personne », a-t-il souligné.

Certains syndicalistes de la région ont applaudi cette investiture. Ils invitent leur collègue à prendre en considération les revendications des enseignants qui ne cessent de réclamer de meilleures conditions de travail. 

Parallèlement, l’ancien directeur du Lycée du Bicentenaire des Gonaïves, M. Shadrack Thélusma Saint-Hilien, a été également installé comme directeur départemental adjoint de la boite pour le haut-Artibonite. Il succède à M. Cayard Daniel.

Le directeur départemental sortant, M. Daniel Jean-Charles, n’a pas été remarqué dans l’assistance. Selon Hérold Latortue, représentant du titulaire du Menfp à la cérémonie,  M. Jean-Charles « est absent pour des menaces verbales dont il faisait l’objet ».


JC