Dieulivens Jules exhibe son talent de conférencier

Dieulivens Jules tenant son micro
Dans le cadre du 15e congrès annuel de l’Organisation des enfants chrétiens d’Haïti (Oech), le journaliste Dieulivens Jules a prononcé, dimanche 12 juin 2016, une conférence publique sur le thème « Timoun se trezò ». Ce coup d’essai, selon plus d’un, a été un coup de maitre.


Aux Gonaïves, M. Jules est surtout connu comme un jeune journaliste talentueux. Ce dimanche, sous l’amphithéâtre de l’Alliance française, il a fait montre de son nouveau talent. Dans un style propre, sous un angle sociopolitique, il a développé avec brio son sujet.

Au cours de son intervention, M. Jules a mis beaucoup d’accent sur  l’encadrement des enfants. Ces derniers, dixit-il, constituent le socle de la société. « La faiblesse de la famille et de l’Etat est un facteur de délinquance. Lorsque l’enfant est livré à lui-même, il pourrait devenir un déviant, un danger social », a souligné le journaliste.

Dieulivens Jules a exhorté les parents et les autorités à prendre leurs responsabilités en vue de créer un environnement propice à l’épanouissement des enfants. « Les enfants sont l’avenir du pays. La société doit les offrir ce qu'elle a de meilleur », a-t-il conclu.


Dieulivens Jules est journaliste rédacteur au quotidien Le National et photoreporter à l’agence en ligne Haïti Press Image (HPI). Il anime également une émission sociopolitique sur les ondes de la Radio Xplosion.  

JC