Electricité 24h/24 : les autorités de Dessalines font le premier pas

Les autorités et les responsables de Sigora 
Les autorités de Dessalines et la compagnie d’électricité privée Sigora Haïti se sont entretenues, le mercredi 24 aout 2017, sur les possibilités d’électrifier la cité impériale 24h/24 au moyen d’un système de compteurs prépayés. Les discussions ont été fructueuses. Les deux parties se sont montrées très interessées. D’ici le mois d’octobre, ce projet ambitieux devrait être achevé. 


Dans l’Artibonite, Dessalines est l’une des  communes les plus touchées par le blackout. Depuis environ six ans, les habitants s’en plaignent des faiblesses de l’Electricité d’Haïti (EDH). Le maire de la municipalité, M. Marclin Pierre, s’est dit préoccupé de ce problème. Il veut profiter de l’expertise de Sigora pour relever ce défi. « Pour son histoire, la ville de Dessalines ne mérite pas ce traitement, s’est indigné le maire. En tant qu’autorité, nous devons prendre nos responsabilités. »

Le vice-délégué de l’Arrondissement, M. Wadner Joseph, a promis d’accompagner l’administration communale. Avec l’appui du sénateur Garcia Delva, ambassadeur de l’EDH, des démarches seront entreprises pour faciliter la signature du contrat d’exploitation du réseau local. M. Joseph s’est convaincu que le processus aboutira dans un temps record. « Le courant 24/24 est l’une des priorités du Chef de l’Etat. C’est une bonne raison d’y croire », a-t-il expliqué. L’énergie électrique, dixit M. Joseph,  est la base du développement. « Si la ville est électrifiée, ses potentiels seront mieux exploités », a-t-il soutenu. 

Le directeur des opérations de Sigora Haïti, M. Drew Lebowitz, a apprécié l’accueil des autorités de Dessalines. Il les invite à collaborer avec sa compagnie qui a déjà fait ses preuves à Jean-Rabel et au Mole Saint-Nicolas. D’après M. Lebowitz, le système de Sigora est sécuritaire et réglementé. « Nos clients payent uniquement pour l’énergie consommée. Ils en achètent selon leurs moyens et leurs besoins », a-t-il précisé. 

Le maire a annoncé plusieurs autres réunions pour approfondir les négociations. Il s’engage en outre à mettre les bouchées doubles pour que le projet soit inauguré le 17 octobre prochain, date de la commémoration de l’assassinat de l’Empereur Jacques 1er. 

JC